Une 191e Saint-Patrick célébrée sous un vent glacial

(Publié le 17 mars 2014 dans le journal Le Devoir)

Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir

Le traditionnel défilé de la Saint-Patrick s’est déroulé dans une ambiance festive, dimanche après-midi, malgré le vent glacial qui gênait la foule et les musiciens. Le maire de Montréal, Denis Coderre, et le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, tous deux d’ascendance irlandaise, ont laissé la politique de côté quelques heures pour marcher parmi les chars et les fanfares, tout en serrant des mains.

Plusieurs milliers de personnes — des familles avec de jeunes enfants, des groupes d’amis bien équipés en alcool, et des habitués — ont assisté à l’événement, vêtues de plusieurs couches de pantalons et de chaussettes.

Entre tambours et danseurs, les joueurs de cornemuse ont tenté tant bien que de mal de sortir des notes justes. « Le froid désaccorde les instruments et, avec l’humidité, les valves se bloquent parfois. On joue quand même, mais ça ne sonne pas aussi bien qu’on le voudrait », a expliqué Medhi Mountassir, du Black Watch, régiment royal écossais du Canada. « Il faut souffler pour maintenir l’instrument chaud et espérer que le bois ne craque pas », a ajouté un autre musicien de la fanfare.

Une pause hors politique

Quelques politiciens ont bien sûr pris part à la fête, dont le chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard.

« On est en train de fêter avec le monde, de célébrer toute la diversité de Montréal. On est dans une parade, tout le monde est ensemble et ça fait du bien, a déclaré Thomas Mulcair. Je ne suis pas du tout en train de parler de [politique] aujourd’hui. » « On va leur laisser faire leur campagne électorale, a lancé quant à lui M. Coderre, en faisant référence aux partis politiques provinciaux. C’est la 191e [édition du défilé], ça a lieu peu importe [la situation politique]. » Quelques secondes plus tard, le maire faisait une accolade à un spectateur vêtu de vert des pieds à la tête.

Aucune arrestation n’a eu lieu durant le défilé, a confirmé le Service de Police de la ville de Montréal, qui surveillait l’événement de près. L’équipe d’Urgences-Santé a toutefois dû intervenir au moins à deux reprises pour des causes médicales. « Nous ne sommes pas intervenus à cause de batailles [entre des spectateurs]. C’était vraiment des problèmes médicaux chez deux personnes qui se trouvaient dans les environs du défilé », a expliqué le porte-parole Bob Lemle.

Le défilé s’est terminé au square Phillips. M. Mulcair s’est alors dirigé vers le Hurley’s Irish Pub de la rue Crescent, où il a bu un verre avec quelques députés du NPD.
Plus de 400 000 Québécois se sont déclarés d’origine ethnique irlandaise, lors du recensement de 2006. Dans 19,7 % des cas, il s’agit d’une origine unique, alors que 80,3 % ont au moins une autre origine ethnique.

***

Consommation responsable
Cette année, les Sociétés irlandaises unies ont conclu un partenariat avec Éduc’alcool pour créer un guide d’information rappelant à tous ceux qui choisissaient de faire la fête de le faire d’une manière responsable. L’initiative a reçu l’appui de plusieurs pubs irlandais et bars de Montréal. Deux incidents regrettables sont survenus lors du défilé en 2011 et 2012, alors qu’un jeune homme en état d’ébriété est mort, écrasé sous les roues d’un char allégorique, et qu’un autre individu ivre a été blessé gravement en faisant une chute de deux étages d’un édifice de la rue Sainte-Catherine.

Encadré par La Presse canadienne
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s